Réintégration sociale des enfants de la rue à Kinshasa/DRC

Réintégration sociale des enfants de la rue à Kinshasa/DRC

 

La population de Kinshasa est estimée à plus de 13 millions d’habitants, dont la moitié est constituée des jeunes de moins de 18 ans. Après constat que 2 sur 10 de ces enfants sont dans la rue, sans toît ni nourriture pour survivre et que la plupart d’entre eux se lance dans le banditisme, dans la drogue, dans le vole, dans les milices, les rébellions, et pour les filles surtout dans la prostitution, tenez à vous imaginer une petite fille inconsciente des risques qu'elle court d'attrapper des maladies juste pour avoir un pain.

Pour ces jeunes qui n’ont ni espoir ni rêve dans leur tête, voir le soleil du lendemain suffit

Au-delà de ça, ces jeunes d’autre part constituent un potentiel danger autant pour d'autres jeunes que pour les adulte.

Nos enquêtes revèllent que dans leurs rangs se trouvent des enfants traités de sorciers, de voleurs ou orphelins mais aussi de certains garçons et filles fouillant les violances domestiques. Ces bandes d'enfants de rue sont aussi à l'origine du phénomène kuluna, type de banditisme que kinshasa n’avais jamais connu auparvant.

En tant que messager de la paix, nous lançons ce projet enfin d’organisé leur réinsertion sociale en créant des patrouilles scoutes et en organisant des apprentissages aux métiers.

 

Nous saluons le partenariat que nous venons d'ouvrir avec le Réseau des Educateurs des Enfants et Jeunes de la Rue (REEJER), grâce auquel nous avons actuellement accés à la cathographie nationale des centres d'accueil et d'hebergement, les differents points chauds où ces enfants se retrouvent et avec lequel le projet vient d'être élagi en s'ouvrant à 300 jeunes vivants dans les rues de Kinshasa en vue d'atteindre 1500 jeunes d'ici décembre prochain..

http://reejer.org/

 

Started Ended
Number of participants
67
Service hours
131052
Location
Democratic Republic of the Congo
Topics
Personal safety
Youth Programme
Youth Engagement
Legacy BWF